UN BOYCOTT LEGITIME DANS LA DROITE LIGNEE DE LA SOLIDARITE PANAFRICAINE

Voici plusieurs jours maintenant que j’ai lancé le #BoycottSouthAfricaProducts qui semble suivi par les uns et les autres ici et là dans le monde des activistes panafricains et non panafricains pour dire plus simplement; de tous et toutes. J’ai eu droit à une citation dans un article en anglais exposant des liés à cette affaire d’attaques xénophobes.

Ce boycott a pour premier but de permettre la fin des violence xénophobes qui ne sont pas nées en 2015 mais bien des années avant. La seconde étape est l’interpelation du gouvernement pour sa lenteur voire son inaction dans cette affaire. Et à ce stade, le gouvernement sud africain s’est surtout contenté d’excuses verbales mais il faudrait faier bien plus que celà, non seulement en direction des lésés africains dont les commerces ont été pillés et détruits, en direction des familles de victimes (blessées ou mortes) durant les attaques xénophobes.

VIDEO: South Africa apologises to African countries

Une fois un certain ordre rétablit, il reviendra aux sud africains eux-mêmes de faire leur « mea culpa » interne sur la situation pré xenophobe qui a crée ce chaos: cad le manque de travail voire tout simplement une situation socio économique décente pour tous et pricipalement les Zulus (et les autres peuples de ce pays) dans cette Afrique du Sud « libérée » et post-apartheid.

VIDEO: ‘OUR CHILDREN DON’T HAVE WORK’ – Why we kill black “foreigners »

Il y a des choses que nous pouvont faire en tans qu’activiste panafricain mais il y en a d’autres non. Comme une commission « vérité et justice » sur les inégalités économiques défavorisant certains sud africains noirs. IL n’y a pas de paix sans justice, nul part dans le monde! Là où la justice n’est pas appliquée de manière égale aucune paix ne pourra s’établir durablement.

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.