« REINVENTONS LES RELATIONS BELGO-CONGOLAISES »: MON PAVE DANS LA MARE

« Réinventons les relations Belgo-Congolaise » est une autre de ces initiatives louables dont le but est de placer des repères devant aider les uns et les autres (qui?) à pouvoir rebâtir de nouvelles relations entre le Congo-Kinshasa et la Belgique. Un rapport soutenu (financièrement) par la fondation Roi Baudouin et qui a vu la contribution de deux groupes de travail, l’un belge (Le Groupe Du Vendredi) et l’autre Congolais (Génération Congo).

Le Congo-Zaïre n’a pas besoin d’un renforcement de ses liens avec la Belgique mais plutôt entre l’Etat congolais et le peuple ainsi que d’un plus grand choix de partenaires internationaux. Je ne vois pas l’intérêt d’entretenir à grand coup d’initiative et de rapport une relation bâtit sur la spoliation, le meurtre, les viols, la prédation, le mensonge et l’assistanat. Je ne suis pas de ceux, et je ne suis pas le seul, à penser que nous devrions faire autre chose qu’entretenir ou améliorer nos relations avec un pays qui nous a occupé et dont beaucoup TROP de contentieux, à ce jour n’ont pas été réglé.

Ce rapport me paraît bien fait mais est à mon humble avis avant tout, il est à l’avantage de la Belgique qui en tirera plus vite et bein plus d’avantages face à un État congolais abonné absent de plusieurs enjeux intérieurs, sous régionaux et extérieurs en parlant de ses expatriés vivant en Europe et ailleurs dans le monde dont elle ne se soucie pas ou peu.

Avant de courir rechercher à réinventer une relation avec la Belgique, mes frères de Génération Congo aurait mieux fait de mettre leurs énergies à contribution afin de parler de choses plus importante. Nous avons besoin de créateurs d’idées, de solutions innovantes pour NOS problèmes! On s’en fout un peu beaucoup de ce que la Belgique veut comme nouvelle relation! Elle a son agenda qui n’est pas le nôtre donc nous n’avons pas de temps à perdre avec cette histoire de réinvention de relation entre elle et nous, sauf pour « certains personnes » qui y ont un grand intérêt. Je m’arrête là… Ce qui est important c’est d’abord que le zaïro-congolais se connaisse et connaisse son pays. Qu’il puisse avoir un grand choix d’idées de solutions, qu’il puisse avoir son imaginaire stimulé par des idées neuves venant de ses intellectuels et Think Tank qui pour beaucoup semblent surtout au service de la « Grande Belgique » et de ses intérets au Congo au détriment des intérêt des congolais (Etat et peuple).

Que personne ne vous mente, deux Etats n’évoluant pas sur le même pied d’égalité en terme de pouvoir économique, militaire, diplomatique ne pourront JAMAIS aligner leurs intérêts pour avancer ensemble. c’est un jeu de dupe pour ne pas dire une manipulation mielleuse comme « certains » ont pris l’habitude de nous les faire avaler surtout en les faisant sortir de la bouche des nôtres… Aussi eminents et intellectuels soient-ils. Nous ne sommes pas une génération de dupe. Une génération qui, à lire ce rapport, n’a pas été consulté mais serait le premier bénéficiaire des effets de ce rapport. On nage à nouveau dans l’infantilisation…

Ce rapport sur plusieurs points fait la part belle à la « Grande Belgique » humaniste qui aime le Congo, ce « Petit Pays » qu’il faut aider. Et elle ne parle pas des contentieux, dont certains seront prescrits en faveur de la Belgique et irrécupérables pour le Congo. On parle de vol, de pillage de ressources et de détournement de fond de la part de l’ancienne métropole de l’Etat occupant dite « coloniale ».

Sur la question des entreprises, sur une entreprise congolaise qui parvient (péniblement) à s’établir en Belgique, combien d’entreprises belges s’établissent avec d’énormes facilités au Congo et dont certains ne paient pas d’impôts ou d’un montant plus que ridicule? 

Sur la question de al circulation des personnes, sur un congolais expulsé manu militari de Belgique combien de belges sont en situation irrégulière au Congo: visa expiré ou passeport belge expiré?

Sur la question de la migration des congolais, la vérité est que les rédacteurs de ce rapport ignorent le nombre réel de congolais ou belges d’origine congolaise retournés au pays et fondant des entreprises. Sans doute sont-ils comptabilisés comme « non congolais »…

54 ans après l’indépendance nous continuons à nous soucier de garder de bonnes relations avec la Belgique tandis qu’elle nous fait croire que nous comptons beaucoup pour elle. Or il faut être naïf et infantilisé pour croire que la Belgique à une politique africaine limitée au Congo… Les congolais naïfs feraient mieux de consulter les chiffres des aides au développement belge vers des pays d’Afrique ou du Sud et notez l’augmentation vers d’autres pays et la diminution vers le Congo sans parler de la création de nouvelles relations entre la Belgique (ou la communauté flamande) et d’autres pays africains n’ayant pourtant RIEN A VOIR avec la Belgique sur le plan historique. Nous avons servi et allons encore servir de roue de secours économique à un pays entrain de s’enfoncer à cause de l’orientation politique de ses élites et de son extrême soumission à la ligne directrice de l’UE et de l’OTAN.

Il était de mon devoir de dire ce que j’en pense et de chacun de se faire sa propre opinion afin de mourir moins bête. Pour ceux qui seraient intéressés par ce rapport, veuillez aller à ce lien et vous faire votre propre avis. je me suis fait le mien et il n’engage que moi. Merci!

INFO:

Le rapport du Groupe du Vendredi et Génération Congo « Réinventer les relations belgo-congolaises : une ambition des jeunes générations », ainsi que la vidéo de présentation, sont en ligne.

http://www.v-g-v.be/fr/publications/rapports/

https://www.youtube.com/watch?v=nioJPO8V7jU

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.