Opération ‪#‎BoycottSouthAfricaProduct‬s

0.51756200 1258531817Face à la xénophobie incroyable qui déferle en Afrique du Sud, de la part des sud africains noirs contre leurs frères africains, faites la liste selon vos pays des supermarchés, magasins, compagnies télécoms, compagnies aériennes, etc… d’origine sud africaine, et boycottons-les pendant au moins deux semaines. Envoyez le message à vos familles en Afrique et hors d’Afrique pour leur faire savoir.

Nous n’avons pas de haïne pour nos frères et soeurs sud africains car nous ne pouvons pas généraliser les actes de quelques-uns parmi eux. Mais face à la mort violente de plusieurs des nôtres, par le feu et par les coups souvent portés à la tête par des barres de fer et des blocs de pierre ou des briques, nous ne pouvons pas jouer les pacifistes.

Nous n’avons que nos MOTS, nos LARMES et notre ARGENT. L’un de ces trois est plus puissant que les autres et il faut l’utiliser au risque de dire des choses qui ne devraient pas sortir de nos bouches ni monter dans nos coeurs.

Panafricains, oui, nous le sommes mais pas au point de regarder et juste nous plaindre. Il faut agir et toucher là où çà fait mal: le porte-feuille.

Vous savez autant que moi à qui appartient l’économie de ce pays dit « Arc-En-Ciel ». Et vous savez autant que moi que la victoire des noirs a seulement été politique et culturelle. Donc, ne nous limitons pas à blamer Zuma, son fils et l’autre xénophobe de « roi » Zulu qui fait honte au peuple Bantu.

Les sud Africains sont devenus de grands exportateurs de vin, les sud africains tiennent les télécoms en RDC (et ailleurs en Afrique), les sud africains ont des tas de supermachés en RDC (Kinshasa et Lubumbashi).

Soyons des résistants proactifs face à l’injustice au moins une fois dans nos vies que de toujours attendre que malheur nous tombe dessus pour devenir des activistes panafricains spontanés. Soyons-le pour les autres, soyons-le pour les nôtres.

Je vous remercie!

Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.