« Le Lingala est une langue pauvre »: entre bêtise verbale de Tony Sad et rire honteux de Kody

https://www.facebook.com/juelzdc/videos/10160674082505512/?t=2

 

Publiée par Momi Mbuze sur Vendredi 29 juin 2018

Je dirai que Hakima Darmouche me laisse indifférent, l’autre dont je ne connais pas le nom m’indiffère encore plus et que les deux frères, Tony Sad et Kody l’Humoriste devant l’Eternel, me désolent et baissent sensiblement dans mon estime

Primo: Aucune langue dans le monde n’est pauvre sauf d’un point de vue COLONIALISTE et SUPREMACISTE. Ce qui revient à dire que notre frère vit dans une prison mentale où les langues, les valeurs et cultures occidentales, pour ne pas dire non africaines (noires) en générale et congolaise en particulier, sont la norme et le niveau à atteindre.
Je l’inviterai donc à s’entretenir un jour dans le vrai lingala (pas celui de Kinshasa) avec un vrai lingalophone et on verra si il saura tenir une conversation sans placer un seul mot en français. Je pourrai lui recommander des livres et des cours à suivre si il le veut.

Mais simplifier une langue par des appellations d’animaux montre à quel point il a intégré et normalisé dans son cerveau, la bêtise de racistes belges ayant occupés les terres de nos peuples au nom de la sacro-sainte « mission civilisationnelle chrétienne de l’Homme Blanc ». Il existe un éventail large de noms d’animaux qui n’ont absolument rien à voir avec un bruit, un cri, ou un quelconque rugissement de ces derniers. Léopard se dit « NKOY », va-t-il me direque le léopard cri en produisant le son « NKOY »? ou que le serpent produit le son « NYOKA »? Où que la trompe de l’éléphant produit le son « NZOKO ».

Deuxio: le rire honteux de Kody montre à quel point nous n’avons: aucun respect pour notre nation, aucun respect pour nos cultures Bantu, aucune fierté de défendre ce qui est nôtre, prédisposé par le lavage de cerveau qu’est la « multiculturalité » et sa soeur « intégration » ou désintegration à flechir le genoux et baisser honteusement la tête.

La seule chose positive et qu’avec le temps et les foirages des uns et des autres nous parvenons à séparer le grain de l’ivraie et savoir ce que valent vraiment nos « personnalités people » dont la plupart semble RÉELLEMENT DEPOURVU idéologie du « Nous ».

L’Ubuntu veut dire « Je suis parce que nous sommes ». Et ces deux frères viennent de montrer qu’ils ne sont pas des nôtres.

En lingala on dit: « Kozanga mayele wana nde e zali ebandeli ya liwa ».

Yango ba ndeko wana, e sengeli ba yebela.

Comments
  • frédéric maka
    Répondre

    belle leçon pertinente. priere traduire pour nous les lingalophones les dernières lignes du texte. merci. p.s.: je suis entrain d’etudier (idée rendue par une seule forme verbale en lingala) cette belle langue bantu par la méthode du prof. Bwantsa-Kafungu à qui on doit rendre hommage pour cette magnifique oeuvre scientifique qu’il a produite. tikala malamu!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.