La contre-productivité du mépris entre africain sur base des croyances

Nous gaspillons de l’énergie, du temps et de la salive à parler de choses qu’on ne peut pas toucher voire qu’on ne maîtrise pas (ou qu’on pense maîtriser car « conscient »). Vous aurez beau insulter Abraham, Moïse, Jesus, Mahommet etc… çà ne changera rien au nombre des milliards d’être humains qui adhèrent à ces croyances et dont beaucoup parmi eux font plus pour l’Afrique que ceux qui se croient plus conscients que d’autres car ont été « désaliénés » de ses croyances. Ne nous trompons pas de combat… Car tans que nous serons incapable de penser et réfléchir de manière rationnel, nous ne serons toujours dans les mêmes problèmes que connait l’Afrique depuis sa « décolonisation ». A ce jour les insultes contre les africains chrétiens ou musulmans a produit quoi comme effet positif pour le continent noir ou résultat palpable positif pour nos communautés hors d’Afrique?

Il est écrit dans un Livre « L’humilité précède la gloire », où est votre humilité quand vous méprisez verbalement vos frères et sœurs parce qu’ils sont chrétiens ou musulmans? Croire en autre chose que le christianisme et l’islam est un un passeport ou une certification d’être plus africain que d’autres? Est-ce un label de « qualité »? Qui peut certifier qu’une personne est bonne dans son coeur parce qu’elle a rejeté le christianisme ou l’islam? Ne nous trompons pas de combat. Les choses relatives à l’esprit doivent se traiter de manière spirituelle et non charnelle avec des insultes et autres paroles méprisantes comme j’ai eu souvent à les lire sur les réseaux sociaux.

On juge un homme, une femme à ses ACTES, à ses ŒUVRES. Si vous pensez que votre croyances « afro-centrée » est meilleur, je respecte cela, mais alors de grâce MONTREZ NOUS VOS ŒUVRES. On ne peut mesurer votre sérieux, votre crédibilité qu’à vos ACTIONS POSITIVES EN FAVEUR DE VOTRE COMMUNAUTÉ ET DE LA TERRE MÈRE. Autrement, vous n’êtes que des prédicateurs du vent… Et le vent, il y en a déjà assez dans l’atmosphère terrestre.

Les cinq plus grandes figures de la lutte pour les droits des noirs en Afrique et hors d’Afrique étaient tous soit chrétiens ou musulmans: Malcolm X, Mohammed Ali, Martin Luther King, Rosa Parks, Lumumba, Sankara, Nkrumah, etc… Leurs croyances religieuses font-elles d’eux des « sous africains aliénés »? A en croire certains illuminé se disant « afro-conscients »: oui! En gros, un révolutionnaire politico-religieux kamite de nos jours est plus méritant que ces personnes citées parce qu’il n’est ni chrétien ni musulman. Tout simplement, ahurissant et minable comme raisonnement! Bref, passons!

On en oublie parfois qu’il s’agit d’êtres humains qu’on insulte et méprise pour leur croyance religieuse, qu’on y croit ou pas, qu’on y adhère ou pas. Quand on est incapable de gagner les coeurs et les esprits, la seule arme qui reste et celle de la violence verbale et un jour… de la violence physique. L’Afrique n’en a ps encore fini avec le spectre de la violence.

Pour terminer je dirai « la critique est aisée mais l’action est laborieuse ». Les fainéants se complairont toujours dans la critique. Les bosseurs transcendent les barrières religieuses pour faire ce qui est bien, atteindre les objectifs en faveur de l’Afrique et ceux en collaborant avec ceux qui partagent une même vision d’excellence pour l’Afrique. Les autres, laissons les sur facebook…

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.