KWANZAA 2015: Jour 4, Ujamaa (coopération économique)

La seule voie qui offre quelque espoir d’un avenir meilleur pour toute l’humanité est celle de la coopération et du partenariat.” – Koffi Annan

Qu’est ce qui fait la force des nations, des états dans ce monde? Leur économie, leurs capacités a produire, distribuer et de centraliser dans leurs banques les fonds collectés par leurs activités économiques.

Cependant n’importe quel état peut produire, distribuer et centraliser dans une banque nationale ses fonds. Même un pays dit « sous développé » voire un individu peut le faire. C’est plutôt la capacité de certains états a avoir une coopération économique forte qui les rend plus puissante, plus dynamique et les place au centre de l’échiquier économique mondiale.

Revenons maintenant au niveau de la communauté africaine. Il y a aussi de nos communautés des entrepreneurs, des diplômés, des ouvriers très qualifié, des enseignants, des consultants, des sociétés, des associations, des organisations, des clubs etc… C’est à dire que tout le potentiel d’une coopération économique forte est là.

Puis on se demande, comme toujours, pourquoi ne reussissons-nous pas? La réponse est la plus simple du monde: la confiance en NOUS (rappelez vous les thèmes des trois jours précédents). Mère Esclavage et sa fille aînée Colonisation ont cassé dans l’africain et l’afro descendant cette confiance bâtit sur des principes propres au paradigme négro-africain. Elles ont toutes les deux effacés la notion de confiance en NOUS et l’ont remplacé par la confiance en EUX (tout sauf le noir).

Il faut reconstruire cette confiance, et comme un ami et proche me l’a parfois dit en m’encourageant dans mes realisations et prises de positions dans et pour la communauté,  » c’est le succès, la réussite, qui fédère. Pas les discours ni les voeux de bonnes intentions ».

Donc, il nous faut entreprendre, si possible ensemble et reussir. Cette reussite multipliée par x va renforcer la confiancenen nous même car donnera un meilleure image de nous aux nôtres. Et ainsi, de file en aiguille va attirer d’autres sur la voie de l’Excellence.

L’argent est et sera toujours le nerf de la guerre dans les rapports de puissance entre groupe que ce soit sur une échelle communautaire étatique ou continentale.

Et le conseil le plus simple que je peux donner pour conclure ce moment de partage c’est:#ConsommonsAfro, #BuyAfro#SupportBlackBusiness car il faut que l’argent rebondisse plus de 7 fois dans la communauté avant de sortir. Avant de dépenser votre argent pour certains biens fe consommation, demandez vous si un membre de la communauté ou une entreprise (ou un état afro) ne le fait ou ne l’offre pas… ce sont des reflex à acquérir et cela demande de la discipline.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.