Jeunesse, Religions et Identité Culturelle: entre tares & ratés idéologiques

Si tu es africain et qu’en ayant connu Dieu tu méprises ta culture, alors tus ne l’a point connu car toutes les réligions révélées tirent leur essence des croyances originaires d’Afrique (Egypte Antique). Et si pour toi « Egypte » signifie, dans le paradigme évangélique « Vie du Pêché » alors tu insultes même ta propre croyance car elle tire ses origines de ce « Pays du Pêché » dont elle a pompé les mythes, les histoires, les légendes et rites. Bref, passons…

En écoutant certains jeunes africains « nés de nouveaux » parler avec superbe de leur « nouvelle vie », je me revois 19 ans en arrière, plein d’assurance et de certitudes, certains de détenir la Vérité et que le reste du monde était dans les ténèbres. Et ce qui est triste ce n’est pas de les entendre parler de leur nouvelle expérience mais bien de leur mépris pour la solution que constitue leur culture ancestrale (quand ils la connaissent) celle qui a donné naissance à la philisophie, à la spiritualité et aux réligions dont ils se revendiquent.

« L’Humilité précède la gloire » dit la Bible, mais je ne vois point d’humilité dans ce jeune qui a ouvert la bouche tout à l’heure à la conférence sur la jeunesse à laquelle je fus invité comme intervenant, pretextant que les plus importants ce sont les jeunes dans la rue à qui il faut manifster de l’amour (oui je suis d’accord!) et que la culture ne les sauvera pas car quand ils se font agresser et menacer d’une arme, ils ne se demandant pas si la culture viendra les sauver.

Le ridicule est d’entendre un jeune qui se dit pasteur, déjà arriver avec plus d’une heure de retard et partir sans écouter les arguments des autres jeunes, puis balayer du revers de la main les oeuvres accomplies par d’autres sous prétexte que, selon lui, c’est Dieu qui sauve et que nos paroles ne sont que des théories… la Bible et le Coran sont-elles des ouvrages scientifiques? Passons!

Les jeunes des bandes urbaines y sont-ils à cause de leur culture ou justement de leur lacune en culture (identité)? Y sont-ils parce qu’on leur à mal transmis la culture africaine ou parce qu’on ne leur a pas du tout transmis de culture africaine? Car apprendre à son enfant à parler le Lingala (créole kinois comme je l’appelle) ou autre, aimer la bouffe et la musique congolaise ce n’est pas çà transmettre la culture. Dans culture il y a: tradition, histoire, généalogie, codes, légendes, contes, etc…

Croire que la culture sauve face à une agression c’est comme croire que les américainns sont les défenseurs du droit international et des peuple sopprimés de la terre. LOL. Il y a bien plus de jeunes qui ne sont pas dans la rue et qui souffrent de : manque de boulot, manque de réussite scolaire, manque de considération dans la société parce que noir, manque de stabilité dans la vie familiale, etc… Donc ne faites pas avaler aux gens que les jeunes africains sont tous dans la rue. Ce sont des foutaises, des idioties.

Se retrouver dans la rue est aussi une conséquence de la rupture avec sa culture (famille, éducation, transmission, initiation etc…). Et le Dieu des chrétiens n’a pas le monopole du salut des jeunes dont beaucoup de jeunes africains se tournent surtout vers l’Islam aussi et d’autres vers les Croyances Ancestrales Africaines. Qu’on se le dise… sans hypocrisie et dogme. Nul n’a le monopole de la Vérité, surtout dans le domaine religieux car « DIEU » EST ESPRIT, Dieu n’est ni chrétien, ni musulman, ni Africain. Ce sont les hommes qui lui donnent des identité et donc créent les réligions, créent les dogmes et donc manipulent les masses.

Je vous le dit honnêtement, cessons de mettre Dieu (ou le diable) là où nous avons à faire un travail d’introspection sur nous même en tans que peuple afro-descendant ou africain. Car çà en devient RIDICULE. Aussi ridicule que de se donner des alibis pour ne rien entreprendre d’intelligent, ponderer ET mesurable là où l’on prefere faire un surplus d’émotionnel et de « sensationalo-religieux ». Je ne mange plus de ce pain là! Bref passons.

Dieu ne viendra pas t’enseigner ce qu’était l’Afrique pré coloniale. Dieu ne viendra pas t’expliquer les raisons de la défaite des etats africains pré coloniaux face à l’Europe. Dieu ne viendra pas te faire comprendre que ce sont les NOIRS qui ont bâtits les pyramides d’Egypte. Dieu ne t’expliquera pas pourquoi l’Ethiopie est le SEUL pays africain non colonisé qui a battu une armée européenne. Dieu ne t’expliquera pas l’importance que représente Haiti dans la sphère des peuples opprimés africains. Dieu ne t’expliquera pas l’unité culturelle de l’Afrique noire, cette unité qui fait qu’on nous nous devrions nous appeller affectueusement « frères, soeurs africains ». Dieu ne viendra pas t’expliquer les stratégies intelligentes à mettre en place pour éviter que l’on ne continue de voter en Belgique comme des moutons pour des gens qui s’en foutent de nos revendications.

J’ai beaucoup d’aînés qui sont pasteurs et je les respecte, ils le savent. Ce que j’attend d’eux, comme aînés, c’est qu’ils nous évitent de devoir perdre du temps à recadrer ces jeunes hyper zelés dans des rencontres où il est question de parler de choses pratiques, concrêtes que de choses théologiques que peu maitrisent voir qui ne correspondent pas aux croyances des autres car tous les congolais ne sont pas chrétiens, tous les congolais ne sont pas musulmans etc…

Il est possible d’être chrétien, africain ET pondéré dans ses propos. La conversion dans le christanisme ou l’islam ne veut pas dire laisser son cerveau sur un porte-manteau pour ne chanter que des cantiques, ne lire que la Bible ou le Coran et n’écouter que des prédactions et autres enseignements religieux. Ce genre de comportement est dangereux et aliénant à souhait. L’Afrique mérite mieux que çà! Car quelqu’un qui renie consciemment ou inconsciement son identité CULTURELLE PREMIERE est un vagabond qui se fera facilement récuperer.

Qu’on se le dise… AVANT D’ÊTRE CHRETIENS, MUSULMANS, « ANIMISTES », KEMETIQUES ou MÂATIQUES: NOUS SOMMES D’ABORD DES « AFRICAINS » AVANT TOUT!

Donc par ceci, comprenons qu’AUCUNE religion ne devrait (JAMAIS) passer avant notre IDENTITE CULTURELLE!

Car c’est elle qui dit qui nous sommes en premier lieu et ce qu’ont été nos prédécesseurs. Notre culture ne se limite pas à la musique que nous jouons dans nos églises si bien africanisées ou autres! Notre culture est plus profonde et plus ample que cela… Et surtout bien plus ancienne que la Bible, la Torah et le Coran réunis!!! Avant que le Père des croyants Abraham ne fut la culture africaine existait déjà. Donc apprenons à avoir les bonnes références historiques ET culturelles avant de parler avec mépris de… nous même.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.